Gaspard Gresly, Trompe-l’oeil à la gravure de Bouc

Le Beau Siècle

La vie artistique à Besançon de la conquête à la Révolution (1674-1792)

Mai 1674. Louis XIV assiste en personne à la prise de Besançon. La vieille ville libre, enfin conquise, devient capitale de la province de Franche- Comté… Commence alors une période exceptionnelle de 120 ans, au cours de laquelle l’activité économique, démographique, politique, religieuse se développe et crée les conditions d’un essor sans précédent de la production artistique. Ponctuellement documentée jusqu’ici, cette vitalité et cette vie artistique envisagée en tant qu’écosystème est le point de départ de l’exposition. L’historiographie montre qu’à Besançon – comme dans de nombreuses villes de province -, la recherche s’est essentiellement concentrée, pour le XVIIIe siècle, sur l’architecture et trois noms en particulier – Claude-Nicolas Ledoux, le plus célèbre, Claude-Joseph-Alexandre Bertrand, Jean-Charles Colombot – et trois artistes, le sculpteur Luc Breton et les peintres Johann-Melchior Wyrsch et Gaspard Gresly. Aucune approche globale n’a été tentée jusqu’ici, aucune exposition consacrée aux enjeux de cette période pourtant déterminante dans l’histoire de Besançon, dont les habitants dépendent encore largement aujourd’hui dans leur cadre de vie quotidien. Dans le cadre de 18e siècle Besançon

Jusqu’au 19 mars

Catégorie
Horaires

30 novembre 2022

/ 19 mars 2023

Lieu

Voir aussi

1 mars 2023

/ 30 avril 2023

BESANÇON

Pin It on Pinterest

Share This